Aniak

Aniak

Aniak est née le 26 mars 2005 et a été récupérée par Carine à l’âge d’un mois, avec son frère Angayok, car leur mère n’avait plus de lait. Ses premiers propriétaires ne se sont jamais doutés qu’Aniak est en réalité sourde et aveugle car depuis toute petite elle donnait le change. Néanmoins, elle prenait toujours plus de temps que les autres chiens pour comprendre qu’il était l’heure de la nourriture et pour venir la chercher.

A 4 mois, alors qu’elle a essayé de suivre un chat, elle est tombée d’une terrasse et s’est cassé l’épaule, ce qui lui a valu une consultation chez le vétérinaire qui a découvert qu’elle était aveugle et peut-être sourde. Il a alors conseillé de l’euthanasier, car il prévoyait toutes les difficultés liées à son double handicape. Or, il était hors de question pour Carine de la laisser tomber, elle a décidé de la prendre en charge et d’apprendre à la gérer malgré les risques vitaux si elle venait à s’échapper.

C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles les portes de l’association doivent impérativement rester fermées. En effet, les chiens polaires sont fugueurs et chasseurs et ne reviennent pas lorsqu’ils s’enfuient. Ils courent alors de grands risques !

Par la suite, Aniak a mené et mène toujours une vie paisible, elle a fait beaucoup de traineau, et a participé à la course de Mosses en 2012 où elle a démontré qu’une chienne avec un double handicape ne mérite pas de mourir. Sa seule mésaventure aura été de se faire couper un morceau d’oreille par une personne malintentionnée qui a profité de son handicape pour l’approcher.

Au cours des dernières années, elle a partagé son enclos avec plusieurs chiens mais est actuellement avec Troy et tout se passe bien. Avec l’âge, elle devient un peu routinière et apprécie moins le changement.

Actuellement, elle aime toujours autant courir dans le parc et est sensible aux vibrations émises par les pas des bénévoles qui lui indiquent où ils se trouvent afin de profiter de câlins !